Influence Corner

Quand les outils de travail sont les réseaux sociaux, le droit à la déconnexion peut-il tout de même être appliqué ?

Vous le savez, le numérique est désormais partout dans notre quotidien. Alors, lorsque qu’on travaille dans la communication, et que les outils numériques sont aussi nos outils de travail, il devient difficile de s’en déconnecter. Ajoutez à tout cela le télétravail, et la mission relève presque de l’impossible… Après un petit point sur le droit à la déconnexion, et un focus particulier sur le domaine de la communication, nous vous donnerons quelques conseils qui vous aideront à passer le cap

La France, 1er pays à instaurer le droit à la déconnexion 

Avec les nombreux moyens de communication qui nous entourent au quotidien, il est difficile de définir les limites et de ne pas se laisser envahir par le travail durant notre temps libre.

La France a ainsi été le 1er pays à instaurer le droit à la déconnexion, qui protège le droit des salariés d’être injoignable en dehors de leur temps de travail. Depuis 2017, la loi El Khomri, ou loi Travail, oblige en effet les entreprises de plus de 50 salariés à entamer des négociations afin de conclure un accord collectif à ce sujet.

L’objectif de cette loi est garantir aux salariés qu’ils ne peuvent être sanctionnés par leur employeur si ils ne sont pas connectés aux outils numériques durant leur temps libre, et ainsi favoriser l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée, tout en les protégeant d’éventuels abus de la part de leurs employeurs. 

Comment définir la vie pro et la vie perso ? 

Dans le domaine de la communication, que ce soit pour la veille, l’élaboration de stratégies, la création, les partenariats ou encore les études posts-campagne, l’utilisation des réseaux sociaux est indispensable à tout point de vue. L’aspect indispensable de ces outils amplifie encore davantage la difficulté de se déconnecter entièrement du travail lors de son temps de repos. 

Lors de notre utilisation « classique » des réseaux sociaux, vont apparaître du contenu posté par des comptes suivis dans le cadre du travail : partenaires, clients, prospects… Bien que les contenus peuvent être attrayants, leur vision n’en est pas moins évocatrice du domaine professionnel, et peuvent amener à repenser aux projets sur lesquels on travaille actuellement. 

Une fois les pensées dirigées vers le travail, il se peut parfois qu’elles continuent leur chemin, en voguant de projet à projet dans votre esprit… Et vous voilà replongés dans le travail ! 

Les diverses notifications qui attirent sans cesse notre attention amplifient encore ce phénomène. Un mail contenant un retour client, le message d’un collègue sur WhatsApp, une notification d’un média spécialisé dans le cadre de votre veille, un partenaire qui commence un live sur Instagram… Tant de choses qui peuvent faire laisser votre esprit encore plongée dans votre journée de travail. 

Le télétravail accentue encore les difficultés à se déconnecter 

Depuis la mise en place de cette loi, la situation a encore évoluée avec l’apparition de la Covid-19, le confinement, et ainsi le recours bien plus fréquent au télétravail. Cette organisation, bien qu’ayant de nombreux avantages comme la suppression de la fatigue due au trajet domicile-travail notamment, suscite également des difficultés quant à la séparation du temps de travail et du temps de repos. Il peut en effet être difficile de trouver un équilibre entre les deux et de réussir à se couper totalement du travail, en particulier quand le lieu de travail est également notre lieu de vie

Nos conseils pour vous aider à limiter le temps passé sur les écrans

Limiter le temps passé sur les réseaux sociaux grâce à la durée maximale de consommation 

Vous pouvez désormais instaurer, directement sur votre téléphone, une durée maximale de consommation quotidienne pour les applications que vous souhaitez. Une fois cette limite atteinte, vous ne pourrez plus accéder à cette application de la journée, et les compteurs sont remis à zéro à minuit. Un bon moyen si vous avez déjà essayer de vous limiter et ce sans succès. 

Pour aller plus loin, vous pouvez également définir sur votre mobile un temps d’arrêt, c’est-à-dire un temps sans écran. Pendant cette durée, seuls les applications que vous aurez présélectionné ainsi que les appels téléphoniques seront accessibles.

Désactiver certaines notifications 

Beaucoup de notifications reçues régulièrement n’ont pas de réelle utilité à nos yeux. Allez-vous vraiment regarder un jour une vidéo en direct lancée chaque jour par telle personne ? Le contenu qui pourrait vous intéresser, est-il à voir à ce point ? Ce message envoyé sur le groupe à 22h ne peut-il pas attendre demain matin ? 

Pour chacun des réseaux sociaux, vous trouverez dans les paramètres de votre profil une catégorie « Notifications », où vous pourrez choisir les notifications que vous ne souhaitez plus recevoir et celles que vous souhaitez conserver. Si si, vous pouvez garder les notifications de vos messages Instagram tout en supprimant les notifications vous invitant à rejoindre un live en direct ! Faire ce tri vous permettra de ne garder que les notifications qui sont réellement pertinentes pour vous. Ainsi, vous serez déjà beaucoup moins sollicités par vos appareils numériques, et ainsi moins tentés d’aller y jeter un coup d’oeil ! 

Prévoir son calendrier éditorial à l’avance et programmé pour pas se retrouver à devoir publier le soir

Il est 21h, heure à laquelle une publication pour l’un de vos clients doit être publiée sur un certain réseau social. Vous n’êtes plus sur votre temps de travail et pourtant, vous devez tout de même vous y remettre. Pour éviter cela, l’idéal est de prévoir son calendrier éditorial ….. à l’avance et de programmer l’ensemble de vos publications

Aménager un espace de travail spécifique 

Comme dit précédemment, avec le télétravail, il est plus difficile d’établir des frontières entre temps de travail et temps de repos. Pour aider, il peut être utile d’aménager un espace, qui peut être une pièce ou simplement un bureau, dédié au travail. Cela permet notamment de pouvoir prendre de réelles pauses en allant se reposer dans un endroit dédié.

 Pour les personnes vivants dans de petits espaces, il peut être intéressant d’aller travailler dans un café près de chez vous afin de bien créer la frontière entre votre domicile et votre travail.

Planifier des pauses

Pour rester productif dans son travail et éviter de se disperser, il est important de savoir prendre des pauses régulièrement. Pour cela, vous pouvez notamment appliquer la méthode Pomodoro. Celle-ci consiste à décomposer son temps de travail en période de 25 minutes, et de prendre une pause de 5 minutes ensuite, même si votre tâche n’est pas terminée. Répétez cela 4 fois, puis accordez vous cette fois une pause plus longue, de 15 à 30 minutes.

Il est important durant ces pauses de sortir de son espace de travail, afin de bien s’aérer l’esprit, aller prendre l’air, marcher 15 minutes autour de chez vous, les jours ou il ne pleut pas bien sûr. Une méthode qui permet d’être à la fois plus concentré et plus productif

Voici nos conseils pour vous aider à vous déconnecter durant votre temps libre. 

Vous voulez vous déconnecter, mais souffrez du FOMO ? Cette crainte de rater quelque chose si on ne se rend pas régulièrement sur les réseaux sociaux peut en effet être contraignante. Nous vous expliquerons cela plus en détail et vous donnerons des conseils adaptez dans un prochain article dédié

Abonnez-vous à la newsletter du podcast sur Substack,

image

Myriam Ouni

Influence Specialist

j’ai créé mon agence d’influence marketing pour accompagner les marques à mener des campagnes d’influence créative et authentique.

Previous post
Related Posts